MyMp3Tracks


[Article] Partons à la découverte de la belle et talentueuse Emy Dany

Connue sous le nom de scène Emy Dany Bassong, Emilienne Danièle Ngo Bassong est une actrice de cinéma, productrice et entrepreneure de nationalité camerounaise.

Elle a fait ses premiers pas dans le domaine du 7e art en 2012 dans « Ennemies intimes » d’Ebenezer Kepombia, une série pour laquelle la native de Babimbi dans la région du Littoral avait été castée pour un rôle important.

 

Mais, pour des raisons financières, elle finira par faire de la figuration, car n’ayant pas assez de moyens à l’époque pour payer des déplacements entre Edéa, où elle vivait avec sa mère et Douala, ville de tournage de la série.

Emy ne baisse pas les bras et continue de nourrir son rêve de pouvoir pleinement vivre sa passion, le cinéma.

La jeune dame travaille pendant un bon bout au restaurant de sa mère avant de s’installer à Douala plus tard.

En 2014, elle obtient un principal rôle dans « Le choix » de Ghislain Towa.

La rigueur de l’actrice dans le travail et son professionnalisme amènent le réalisateur à travailler encore avec elle l’année d’après dans le film « Coïncidence ».

La self-made woman sera cependant contrainte de marquer une pause dans sa carrière au 7e art pour se consacrer à l’éducation de fils.

Quelques années plus tard, celle qui est aujourd’hui brand ambassador d’une dizaine de marques rebondit au-devant de la scène à travers la web-série « Ma destinée » qui deviendra plus tard « Les Tcha-kai ». Puis, elle décroche un rôle dans la web-série « Pakgne » de Salem Kedy, suivi de « Echec et Mat » de Simon William Kum.

Des expériences qui font accroitre sa notoriété sur le grand et le petit écran. C’est ainsi que sa web-série « Les Tcha-Kai » va décoller.

Cette fiction qui met en vitrine les scènes de ménage avec une bonne dose d’humour va connaitre un véritable succès sur la Toile et propulser les têtes d’affiche. Emy Dany Bassong a su conquérir les cœurs des millions de fans qui la suivent aujourd’hui sur la Toile à travers son caractère de femme autoritaire, dégagée, intelligente, mais surtout impulsive.

Ce qui lui ouvrira de grandes portes dans le 7e art et la publicité.

L’actrice qui émerveille les fans par son style vestimentaire, chic, épuré et responsable, enchaîne les plateaux de tournage. On la verra alors dans : « Samba Le Général » de Jean De Dieu Tchegnebe, « 2 avril », de Noëlle Kenmoe et Michel Pouamo, « Enterrés », de Françoise Ellong, « Tourbillon », de Blaise Ntedju et bien d’autres. Sans oublier « Madame…Monsieur » d’Ebenezer Kepombia. Son personnage (Sophie Ewane) dans cette série à succès lui a permis d’assoir sa notoriété autant sur le plan national, qu’à l’international.

Son caractère doux et parfois décalé, sa maitrise du jeu et ses poignants monologues lui ont permis de remporter de nombreuses distinctions et lui ont conféré le statut de reine des séries tv en Afrique. Celle qui s’identifie à l’actrice nigériane Solo Sobowale (héroïne de King Of Boy) clôture l’année 2021 avec le trophée de « Meilleure actrice africaine dans une série tv » aux Sotigui Awards, la plus prestigieuse cérémonie de récompenses d’Afrique.

Sur le plan national, Emy Dany Bassong a été sacrée « Meilleure actrice dans une série tv » aux Canal 2 Or et aux Balafon 7 Awards. Des récompenses que l’autodidacte a dédiées à ses millions de followers et fans qu’elle appelle affectueusement « Mes Lovers ».

Consciente des difficultés que rencontrent les professionnels de cinéma pour joindre les deux bouts, la Business Woman a ouvert le restaurant « African Food » en avril 2021. Plus qu’un espace de consommation et de ventes de mets locaux, c’est sa contribution au rayonnement des richesses gastronomiques du Cameroun. Pour marquer le premier anniversaire de « African Food », l’influenceuse a ouvert un autre restaurant, cette fois dédiée aux grillades, baptisé « African Grill ».

 Femme au grand cœur, Emy Dany Bassong a décidé de mettre sa notoriété au service des causes nobles. C’est ainsi qu’elle a mis sur pied la Fondation Emy Dany Bassong pour accompagner les jeunes femmes, mais surtout les mères célibataires. Pour elle, c’est une façon de rendre grâce au Seigneur pour ses bénédictions dans sa vie, car elle aussi est passée par ces moments pénibles et est consciente des défis des mères célibataires.

La cinéaste de 30 ans s’illustre aussi dans la transmission des savoirs et la formation des jeunes passionnés de cinéma à travers le festival Ciné-scolaire dont elle est marraine de la 3e édition. L’évènement prôné par Cinelifes lui a permis de sillonner de nombreux établissements scolaires de la ville de Douala et de partager sa riche expérience avec ses cadets

Rédigé par Mister Evario

remove_red_eye 391 fois

date_range 19-10-2022


Partager sur :

D'autres articles

headset Ecouter