MyMp3Tracks

[Interviews] Mémé Lydia, une artiste dans l'âme qui vis son rêve.

[Interviews] Mémé Lydia, une artiste dans l'âme qui vis son rêve.

Aujourd'hui nous partons à la découverte d'une passionnée de la musique qui vit enfin son reve, nous recevons Mémé Lydia.

Q1 : Alors, Mémé LYDIA, voudriez-vous bien vous présenter à nos lecteurs ?

R : Je suis Mémé LYDIA. Je suis une Africaine. Je suis née le 20/ 01/ 1946 au Bénin. Dans le but de poursuivre mes études je me suis rendue en Côte d’Ivoire en 1966 où je demeure jusqu’à aujourd’hui. J’aime beaucoup chanter. J’aime les défis ; par contre j’ai en aversion la violence conjugale et l’oisiveté.

Q2   Comme nous, beaucoup se demandent pourquoi faire encore la musique à votre âge ?

R  Je fais la musique à mon âge parce qu’elle est pour moi une passion tel un virus qui sans cesse me ronge. J’ai l’impression que sans la musique j’aurais vécu pour rien malgré les innombrables bienfaits dont le tout PUISSANT m’a faite Grâce.

Q3   La musique étant une passion pour vous, parlez- nous de vos premiers contacts avec elle

R Mon premier contact avec la musique n’a pas été éprouvant d’autant plus que je la vivais déjà depuis mon enfance. Nous nous entendons bien sauf que l’âge a tendance à me jouer de petits tours que je vais essayer de maitriser.

Q4  Comme nous pouvons le constater, vous chantez en langue Mina

R   Oui, je chante en langue mina mais aussi en fon, et en français.

Q5  Donc on peut en déduire que vous êtes béninoise à 100 %

R   Comme je vous l’ai dit plus haut, je suis africaine mais j’adore le BENIN et la COTE d’IVOIRE. Ces deux pays m’ont apportée beaucoup de bonnes choses.

Q6  Quels sont les thèmes qu’aborde Mémé Lydia dans ses

chansons

R  J’aborde dans mes chansons des thèmes qui ont

trait à la non-violence en occurrence la violence conjugale et

à l’oisiveté des jeunes.

Q7  Pourquoi le choix de ce style de musique et pas un autre rythme ?

R   J’ai adopté ce style de musique par nostalgie.

Après ça, je compte en adopter un autre. Je verrai lequel avec le temps, si le tout PUISSANT continue à prolonger mes

jours dans la Santé et la Paix.

Q8  Quels sont vos projets pour l’avenir ou c’est juste un rêve musical qu’il fallait réaliser ?

R Ceci est juste pour réaliser un rêve musical qui me tenait à cœur et je suis dans la gratitude. Mais, par ailleurs, avec le temps j’y ai pris goût, j’essaye d’avancer.

Q9   Quels conseils pouvez-vous donner à tous ceux qui ont envie de vivre cette passion, mais qui malheureusement n’arrivent pas à franchir le cap.

R Je vais dire à ceux qui ont la passion de la musique de vraiment persévérer et d’avoir la FOI qui peut déplacer une montagne. Il faut braver les obstacles et DIEU seul sait combien il y en a sur le chemin de la musique.

Q10 Chère mémé nous arrivons à la fin de notre interview, quel est votre mot de fin pour nos lecteurs.

R Mon mot de fin pour vos lecteurs est de ne jamais désespérer dans la vie car il n’est jamais trop tard. N’abandonnez jamais ce qui vous tient à cœur. Je profite aussi de l’occasion pour demander à la population de me soutenir autant que possible. MERCI

Mémé Lydia

Propos réceuillis par Edison Daloti

remove_red_eye 871 fois

date_range 30-08-2022


Partager sur :

D'autres interviews

headset Ecouter